Ligue des Champions - Pas d'exploit pour le Barça, la Juventus est en demi-finales de la Ligue des champions

Foot / Ligue des Champions - Pas d'exploit pour le Barça, la Juventus est en demi-finales de la Ligue des champions

Publié le 19 Avril 2017 à 23H00, Mis à jour le 19 Avril 2017 à 23H12

Condamné à un exploit après la défaite de l'aller (0-3), le Barça s'est heurté à l'impériale défense de la Juventus en quart de finale retour de la Ligue des champions (0-0), mercredi en Espagne. Les Italiens sont en demi-finale.

Cette fois, l'exploit n'a pas eu lieu. Qualifié pour les quarts de finale au terme du match le plus fou de l'histoire de la Ligue des champions face au PSG (6-1), le 8 mars, le Barça s'est fait barrer la route des demi-finales, à l'issue d'un match nul contre la Juventus Turin qui a davantage rappelé la demi-finale retour contre l'Inter de Mourinho, en 2010 (3-1; 0-1 pour les Italiens).

Avant de rêver à un destin semblable à l'Inter, vainqueur de la compétition cette année-là, la Juventus d'Allegri peut savourer la leçon qu'elle a donnée aux Catalans. Poussés par les 90000 spectateurs du Camp Nou, les Blaugrana ont pourtant attaqué la rencontre à mille à l'heure, comme il y a un peu plus d'un mois contre Paris. Jouant si haut que Jordi Alba s'est par moment retrouvé avant-centre et Gerard Piqué ailier droit.

Seulement, la Juventus n'est pas le PSG et ce n'est pas pour rien que les Italiens n'ont encaissé aucun but dans le jeu cette saison en Ligue des champions. Pas venus pour faire le jeu, ils ont en revanche élevé la défense au rang d'art, tant les Chiellini, Bonucci et consorts n'ont pas laissé un millimètre à la MSN. A de rares occasions, le Camp Nou a tremblé comme sur ces tirs de Messi passant tout près du poteau de la Juventus (19e, 56e). C'est encore l'Argentin qui a profité d'une erreur de Buffon pour armer une reprise en direction du but vide, au-dessus (67e). Et quand, enfin, le Barça se décidait à cadrer un tir, sur une reprise de près de Mascherano, l'éternel «Gigi» se rattrapait en réalisant un superbe arrêt, quasiment son premier du match (80e). Il n'y avait rien à faire, la porte était fermée.

Impossible de départager les Dupont et Dupond de la Vieille Dame, Giorgio Chiellini et Leonardo Bonucci. Les deux commandants en chef de la meilleure défense du monde ont été intraitables face à Luis Suarez, invisible pendant 90 minutes. S'ils ont eu parfois plus de mal à bloquer Messi et Neymar, toujours capables de faire la différence sur un dribble, force est de constater qu'à aucun moment ils n'ont été réellement mis en danger par les deux artistes blaugrana. Pour le moment, la défense de la Juventus n'a donc encaissé aucun but lors des matches à élimination directe de la Ligue des champions. Elle est la seule équipe dans ce cas.

Nous vous recommandons